Jeudi 13 Novembre
4:35

Toute utilisation des films "Une balle pour la paix" est interdite sur les sites à caractère commercial et autorisée sur simple demande pour les autres.




Inscription à la newsletter
 

Accueil Accueil    Envoyer à un ami Envoyer à un ami    Version imprimable Version imprimable    Augmenter la taille du texte Augmenter la taille du texte    Diminuer la taille du texte Diminuer la taille du texte

L'EQUIPE MAGAZINE....



L'EQUIPE MAGAZINE....
LIVRES

Le foot dans tous ses états

TAYEB BELMIHOUB est une âme généreuse, doublée d’un optimiste forcené. Une manière de Martien qui entend comme hypothèse de départ que le football est une intuition désintéressée, un lien social charitable, une initiative bienfaisante. Hier, aujourd’hui comme demain. Un griot que, paradoxe vertigineux, même le sceptique, lesté des mille dégénérescences que suggère aussi le roi des sports, est susceptible d’accompagner dans son idyllique démonstration;

N’hésitez pas: lisez le petit livre bleu du philosophe révélé (préfacé par Zinédine Zidane), dégustez son acte de foi, faites rebondir sa Balle pour la paix. Recommandez cet extravagant bréviaire peuplé d’hyperboles échevelées où, trouvailles accumulées, le ballon de foot est rond à la manière de la planète entière, où les lignes de terrain se prolongent en lignes de vie où les « pieds » des joueurs de « chant » composent des poèmes à volonté. Sans parler des chiffres d’or, du carré long de la loge maçonnique, des molécules de carbone synthétique et du théorème de Pythagore.

C’est réjouissant, savant et beaucoup moins loufoque que les quelques lignes qui précèdent peuvent le laisser penser. Preuve que le ballon n’est pas anodin, ni ses origines, ni ses rites, puisque existe, là-haut, qui veille, un « Dieu football ». C’est Philippe Villemus, prof à Sup de Co Montpellier, qui nous le confirme via une plongée historique circonstanciée où le kemari japonais dispute au tlachtli méso-américain (entre autres arguments) les ferments du culte à venir. Une ferveur analysée avec rigueur qui, prévenons le lecteur, admet comme postulat de départ —refrain connu —que le football n’est jamais coupable à l’inverse de la société qui l‘entoure.

Après ces deux folles échappées, le « Football et politique » (revu et corrige de Patrick Vassort n’a pas à forcer son propos pour nous ramener sur terre. Et plus bas encore. Là ou le foot se consomme, s’exploite et se compromet de la plus sombre et pragmatique des façons.

Vous reprendrez bien une dose de Belrnihoub-Villemus pour la route?

par Benoît Heimermann



Vendredi 08 Septembre 2006 - 09:30
Pauline Sulak
Lu 2469 fois


Commentaires articles

Nouveau commentaire :

Nom*
Adresse email* (non publiée)
Site web

Commentaire
Me notifier l'arrivée de nouveaux commentaires
Ajoutez si vous le désirez vos commentaires ou réflexions mais notez que nous ne les publierons qu'après aval de la direction de la rédaction.
Merci de vous exprimer librement dans le respect de la loi et des droits de l'Homme et de nos différences.

L'ASSOCIATION | LE LIVRE | L'OPERATION | REVUE DE PRESSE | VOS ARTICLES


Conditions d'utilisation su site « Une balle pour la Paix » nommé UBPP
Vous êtes sur le site Internet UNE BALLE POUR LA PAIX appartenant à l’association UBPP (désignée ci-après le Site). Bonne visite à tous mais notez que UBPP possède tous les droits d'exploitation (droits de représentation, de reproduction et de traduction) de tous les textes, données, images, supports audio et vidéo ou de tout autre document figurant sur le Site.
EST AUTORISEE : La reproduction des textes et images, sous réserve de la gratuité de la diffusion, du respect des documents reproduits portant obligatoirement la mention copyright suivante : « Document UBPP ().
EST INTERDIT : La distribution, modification du contenu à fins commerciales. UBPP se réserve tous les autres droits liés à ce Site.
Vous acceptez les conditions suivantes, sans aucune restriction, en accédant à ce site :
CONDITIONS :
1. Textes et images sur le Site sont protégés par les droits de propriété intellectuelle ou industrielle, et ne peut être utilisé autrement que dans les limites fixées par les présentes Conditions et tel que défini précédemment.
2. Si une erreur s’était glissée sur le Site UBPP , merci de nous en tenir informés sur ubpp@uneballepourlapaix.fr ou par tout autre moyen à votre convenance.
3. Quels que soient les dommages liés directement ou pas à l’utilisation su Site, il sont sous votre entière et exclusive responsabilité. Idem pour les virus qui pourraient infecter votre ordinateur ou autre matériel suite à visite ou téléchargements.
4. Toute communication ou tout document que vous envoyez sur le Site par courrier électronique ou par tout autre moyen, y compris les données, questions, commentaires, suggestions ou autres, seront considérés comme non-confidentiels. Ils pourront donc être utilisés par UBPP, à toute fins utiles.
5. Les images de personnes ou de lieux sur le Site sont, soit la propriété de UBPP, soit utilisées par UBPP avec l'autorisation du propriétaire. L'utilisation de ces images par vous-mêmes ou par toute autre personne que vous auriez autorisée est autorisé comme indiqué par ailleurs sur le Site. Toute utilisation non autorisée de ces images pourrait violer les textes régissant la propriété intellectuelle ou industrielle, les marques déposées, le respect de la vie privée et la communication.
6. UBPP ne pourra être tenue pour responsable des liens vers d'autres sites. Ceux-ci ne vous sont fournis qu'à titre indicatif.
7. UBPP se réserve le droit de contrôler les communications, échanges, courriers, annonces et la liaison au Site.
8. UBPP peut à tout moment modifier les Conditions sans préavis. De même, UBPP peut à tout moment, et sans justification, préavis, ni indemnité, mettre fin aux droits qui vous sont conférés par les présentes Conditions, si vous n'en avez pas respecté les termes. Vous devrez alors détruire tout ce que vous aurez obtenu sur le Site ainsi que toutes les copies que vous aurez pu faire.
9. Ces Conditions sont régies par la loi française. Les litiges, à défaut de règlement amiable, seront portées devant les juridictions compétentes.