Jeudi 13 Novembre
4:36

Toute utilisation des films "Une balle pour la paix" est interdite sur les sites à caractère commercial et autorisée sur simple demande pour les autres.




Inscription à la newsletter
 

Accueil Accueil    Envoyer à un ami Envoyer à un ami    Version imprimable Version imprimable    Augmenter la taille du texte Augmenter la taille du texte    Diminuer la taille du texte Diminuer la taille du texte

MERCI A STOPINFOS ET A PATRICK GUEVEL...



MERCI A STOPINFOS ET A PATRICK GUEVEL...
Autres Sports

"Une balle pour la Paix" - Zidane passe à Noah
le 22 mars 2006

Lundi 20 mars 2006, le coup d’envoi d’"Une balle pour la Paix" a été donné par Zinédine Zidane. Le capitaine des bleus a transmis la balle à la personnalité préférée des Français : Yannick Noah.

Lundi soir, à Chambourcy dans les Yvelines, Zinédine Zidane a fait la première passe pour la paix en présence de Tayeb Belmihoub, Basile Boli, Yannick Noah et Jean-François Lamour, ministre de la jeunesse et des sports. Enregistré le 9 mars dernier à Madrid, Zizou à lancé virtuellement sur écran la "Balle pour la Paix" à Yannick Noah.

Initié par Tayeb Belmihoub, ancien joueur, éducateur et acteur, le projet "Une balle pour la Paix" tente de réunir les hommes du monde entier en se faisant une passe symbolique avec une balle vierge, marquée uniquement de la signature du passeur. Le "ballon pacifique" immaculé d’une blancheur pure ne porte ainsi pour l’instant que la marque du numéro 5 de Zinédine Zidane au Real Madrid.

Le capitaine des Bleus a décidé d’offrir le témoin de la paix à un autre sportif au grand cœur, celui que les Français préfèrent et porteur depuis longtemps de messages d’amour et de tolérance, Yannick Noah. Que ce soit dans ses chansons ou dans les gestes, l’ancien tennisman a toujours été acteur dans les luttes contre les inégalités et les discriminations. Celui qui "vient d’ici et d’ailleurs" comme il le chante a décidé de ne pas divulguer à qui il souhaite transmettre la balle et se laisse le temps de réfléchir : "c’est peut-être un ami, quelqu’un que je ne connais pas ou que je ne comprends pas. C’est aussi un moyen de faire la paix".

Tayeb Belmihoub : "je ne l’ai pas eu, cette idée m’est venue"

"La balle de la Paix" doit ainsi passer par 32 témoins à travers le monde pour ainsi réunir le nombre nécessaire de signatures et remplir les panneaux du ballon de football. Le voyage de la balle offrira ainsi une vitrine à la paix dans les lieux emblématiques de la planète. Elle passera de mains en mains et sera, si le hasard s’en mêle, devenue un lien entre des personnes se considérant ennemies.
Tayeb Belmihoub offre ainsi une image jusque là trop rare de la considération de l’autre dans la société et réinvente l’idée fédératrice du sport. Marqué par son histoire dans le football, le Franco-Algérien est revenu sur les fondements d’union, de paix, de respect et d’éducation de ce sport qu’il a décrit dans un ouvrage publié fin 2005 aux éditions Traditionnelles et nommé "Une balle pour la Paix". Son livre a trouvé un lecteur particulier avec Zidane et les valeurs communes qu’ils défendent ont ainsi amené le vainqueur de la Coupe du monde à accepter d’être le premier à donner une chance à la paix.
Tayeb Belmihoub est tombé dans les bras de Basile Boli après les discours. L’émotion et la communion étaient palpables dans la petite salle de La Châtaigneraie à Chambourcy.

Basile Boli : "une idée de génie"

Au-delà du message de paix, cette action est d’une réelle grandeur humaine. D’une part elle réunit des amis avec un projet commun, Basile Boli et Tayeb Belmihoub; d’autre part, elle n’est l’œuvre d’aucune démarche commerciale. Les acteurs de cette transmission de paix font appel à leur ressource ou à un mécénat, le geste est donc totalement gratuit et n’a valeur que la prise de conscience de soi et du rapport aux autres. Apporter un message de paix et de réflexion à quelques semaines du Mondial allemand est de bon augure pour un sport qui se laissait aller trop souvent aux injures raciales et aux débordements de violence. La date n’est d’ailleurs pas anodine, bien qu’elle marque aussi l’arrivée du printemps, le 21 mars est aussi le jour de célébration de la lutte contre les discriminations raciales et l’intolérance. Tayeb Belmihoub, nouveau prophète du sport moderne, est un homme heureux après ce coup d’envoi. Souhaitons à cette "balle pour la Paix" de trouver les filets le plus vite possible.

Suivez l’actualité de la balle sur : /

Patrick Guével

Lire sur :
http://www.stopinfos.com/?page=sp&id;=1669



Mardi 25 Avril 2006 - 13:37
Pauline Sulak
Lu 1135 fois


Commentaires articles

Nouveau commentaire :

Nom*
Adresse email* (non publiée)
Site web

Commentaire
Me notifier l'arrivée de nouveaux commentaires
Ajoutez si vous le désirez vos commentaires ou réflexions mais notez que nous ne les publierons qu'après aval de la direction de la rédaction.
Merci de vous exprimer librement dans le respect de la loi et des droits de l'Homme et de nos différences.

L'ASSOCIATION | LE LIVRE | L'OPERATION | REVUE DE PRESSE | VOS ARTICLES


Conditions d'utilisation su site « Une balle pour la Paix » nommé UBPP
Vous êtes sur le site Internet UNE BALLE POUR LA PAIX appartenant à l’association UBPP (désignée ci-après le Site). Bonne visite à tous mais notez que UBPP possède tous les droits d'exploitation (droits de représentation, de reproduction et de traduction) de tous les textes, données, images, supports audio et vidéo ou de tout autre document figurant sur le Site.
EST AUTORISEE : La reproduction des textes et images, sous réserve de la gratuité de la diffusion, du respect des documents reproduits portant obligatoirement la mention copyright suivante : « Document UBPP ().
EST INTERDIT : La distribution, modification du contenu à fins commerciales. UBPP se réserve tous les autres droits liés à ce Site.
Vous acceptez les conditions suivantes, sans aucune restriction, en accédant à ce site :
CONDITIONS :
1. Textes et images sur le Site sont protégés par les droits de propriété intellectuelle ou industrielle, et ne peut être utilisé autrement que dans les limites fixées par les présentes Conditions et tel que défini précédemment.
2. Si une erreur s’était glissée sur le Site UBPP , merci de nous en tenir informés sur ubpp@uneballepourlapaix.fr ou par tout autre moyen à votre convenance.
3. Quels que soient les dommages liés directement ou pas à l’utilisation su Site, il sont sous votre entière et exclusive responsabilité. Idem pour les virus qui pourraient infecter votre ordinateur ou autre matériel suite à visite ou téléchargements.
4. Toute communication ou tout document que vous envoyez sur le Site par courrier électronique ou par tout autre moyen, y compris les données, questions, commentaires, suggestions ou autres, seront considérés comme non-confidentiels. Ils pourront donc être utilisés par UBPP, à toute fins utiles.
5. Les images de personnes ou de lieux sur le Site sont, soit la propriété de UBPP, soit utilisées par UBPP avec l'autorisation du propriétaire. L'utilisation de ces images par vous-mêmes ou par toute autre personne que vous auriez autorisée est autorisé comme indiqué par ailleurs sur le Site. Toute utilisation non autorisée de ces images pourrait violer les textes régissant la propriété intellectuelle ou industrielle, les marques déposées, le respect de la vie privée et la communication.
6. UBPP ne pourra être tenue pour responsable des liens vers d'autres sites. Ceux-ci ne vous sont fournis qu'à titre indicatif.
7. UBPP se réserve le droit de contrôler les communications, échanges, courriers, annonces et la liaison au Site.
8. UBPP peut à tout moment modifier les Conditions sans préavis. De même, UBPP peut à tout moment, et sans justification, préavis, ni indemnité, mettre fin aux droits qui vous sont conférés par les présentes Conditions, si vous n'en avez pas respecté les termes. Vous devrez alors détruire tout ce que vous aurez obtenu sur le Site ainsi que toutes les copies que vous aurez pu faire.
9. Ces Conditions sont régies par la loi française. Les litiges, à défaut de règlement amiable, seront portées devant les juridictions compétentes.